Langue-fr.net

Sélection Sélection

Au hasard hasard

Derniers articles RSS

  • De pierre ou en pierre ?

    La construction du complément de nom, lorsqu’il indique la matière, peut donner lieu à des hésitations. Faut-il dire et écrire une maison de pierre ou une maison en pierre. En fait, les deux sont possibles... à quelques nuances près.

  • Ce / se

    Hésitation entre CE et SE dans « C’est [CE/SE] que tu sais ».

  • Quel est le mot qui... ?

    Un article à l’envers : la définition d’abord et le mot qu’on cherche après.

  • Poids, pois, poix ou l’étymologie en forme de... pensum

    Petit retour sur l’étymologie de « pois, poix, poids » qui, jusqu’à la fin du Moyen Âge partageaient la graphie « pois ». (Eh non ! le D de « poids » ne vient pas du latin « pondus », ce qui n’est pas une raison pour l’oublier.)

  • Pécuniaire

    L’adjectif pécuniaire s’écrit avec cette orthographe ( iaire) dans cette même forme au masculin et au féminin. °Pécunier, °pécunière sont des formes inexistantes et donc fautives.

  • Pauvres ou pauvre... de nous ?

    Dans cette construction particulière (pauvre+pronom), l’invariabilité de l’adjectif est — sérieusement — évoquée.

  • Avoir vus... ou vu ?

    Doit-on écrire les cent sites à avoir VUS ou les cent sites à avoir VU ?
    Même lorsque le mode est l’infinitif, la règle doit s’appliquer... mais toute la règle.

Citation Flux RSS

  • Fénelon

    Le dictionnaire auquel l’Académie travaille¹ mérite sans doute qu’on l’achève. Il est vrai que l’usage, qui change souvent pour les langues vivantes, pourra changer ce que ce dictionnaire aura décidé. Lettre à l’Académie française (1714).
    ¹ Il s’agissait de la 2e édition, publiée en 1718.

@langue_fr Twitter

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)