Langue-fr.net
« Par amour de la langue française, au service de tous ses usagers »

Accueil > DICTIONNAIRE & INDEX (toutes les entrées du site) > B, C > Ce qui / ce qu’il... arrive, se passe, se dit

Ce qui / ce qu’il... arrive, se passe, se dit

mardi 25 août 2009

Les deux constructions (ce qui se passe / ce qu’il se passe) peuvent être utilisées indifféremment.


 Question-Réponse : « ce qui/qu’il... »

Doit on dire :
¤ Savez-vous ce qui se dit ou bien Savez-vous ce qu’il se dit ?
¤ Je me demande ce qu’il se passe ou bien Je me demande ce qui se passe ?
¤ Et voilà ce qui arrive quand on ne fait pas attention ou bien Et voilà ce qu’il arrive... ?
Y a-t-il une règle pour distinguer dans quel cas employer ce qui et dans quel cas employer ce qu’il ?

Les deux tournures sont admises et considérées comme correctes. La préférence peut être euphonique. Elles sont similaires car, le plus souvent, dans l’une ou l’autre construction, l’élément qui ou qu’il arrive, se passe, etc. n’est pas explicité.

Les précisions qui suivent visent à disséquer les deux types de construction (ce qu’il / ce qui), mais ne changent rien à leur côté interchangeable.

Ce qui... se passe correspond à une construction de type sujet / verbe dans laquelle une situation ou un évènement (remplacé par ce qui) est sujet réel. Cette situation ou cet évènement peut avoir été décrit avant, précisé après, ou être traité comme une ellipse.

  • Ce qui se passe est inquiétant = cette situation est inquiétante.

Ce qu’il se passe est une construction impersonnelle du type il se passe (comme il pleut) combinée au gallicisme (construction propre au français) Ce ... que (Je l’ai vu > c’est lui que j’ai vu).

  • Il se passe quelque chose d’inquiétant.
  • Ce qu’ il se passe est inquiétant. [Ce que remplace la chose explicite, implicite, exprimée clairement ou non.]

 Interrogation : « qu’est-ce qui/qu’il... »

De ce qui précède, il découle qu’on peut considérer qu’est-ce qu’il et qu’est-ce qui (« Qu’est-ce qui/qu’il se passe ? ») comme équivalents et admissibles dans la langue courante.

Dans la langue soignée (ou surveillée comme le dit Girodet), on préfèrera cependant la tournure impersonnelle avec inversion du sujet sous cette forme : « Que se passe-t-il ? »


Contact | | Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Langue-fr.net (Langue française)
Directeur de publication : Luc Bentz