Langue-fr.net

Sélection Sélection

Au hasard hasard

  • Masculin-féminin : eau / elle

    Généralisation de l’alternance « masculin en eau, féminin en elle », même lorsqu’elle était éteinte... ou inexistante.

  • Verbes et dialogue

    Si « dit-il », « répondit-il », « répliqua-t-il » vous paraissent trop limités, si vous vous interrogez sur le verbe à la première personne (répondre : « répondis-je », mais pour « répliquer » ?), cette page est pour vous !

Derniers articles RSS

Citation Flux RSS

  • Bernard Cerquiglini

    Pleine de cédilles et de fureur, l’histoire de l’orthographe française est avant tout une bataille des idées. Si la graphie est bien une représentation, elle transcrit moins des sons qu’une image de la langue, une conception de l’écriture, une théorie du signe. La querelle lui est donc constitutive, qui met en jeu l’oral et l’écrit, l’usage et la raison, la mémoire et l’oubli. (la Genèse de l’orthographe française (XIIe-XVIIe siècles))

@langue_fr Twitter

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)