Se faire jour

Dans cette expression, fait reste toujours invariable :
« Ces difficultés se sont fait jour. »

Question-réponse

Je ne sais pas comment écrire cette expression : « des rumeurs se sont faites jour » ou « des rumeurs se sont fait jour » ?

Le participe passé de faire reste invariable dans cette expression. On peut analyser jour comme le complément d’objet de se faire : placé après le participe, il interdit donc l’accord.

Donc : des rumeurs se sont fait jour.

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)