Pour une rédaction épicène : prendre en compte les deux genres grammaticaux

La lutte contre les stéréotypes passe aussi par un choix résolu d’écriture prenant en compte les deux genres grammaticaux, masculin et féminin. Le Guide de rédaction épicène de l’université de Sherbrooke (Québec, Ca) s’avère particulièrement utile pour cela.

PDF - 102.9 ko
Guide de rédaction épicène : prendre en compte les deux genres grammaticaux (Université de Sherbrooke)

Nous publions ce document avec l’aimable autorisation de l’Université de Sherbrooke. On pourra le retrouver en ligne sur le site de l’université de Sherbrooke :

Définitions de l’adjectif « épicène »

  • Grand Robert

[episɛn] adj. ÉTYM. 1762 ; epichene, 1464 ; lat. epicœnus, grec epikoinos « possédé en commun », de epi-, et koinos « commun »
◆ Didactique.
1 Se dit d’un nom (masculin ou féminin) qui désigne aussi bien le mâle que la femelle d’une espèce (ex. : la souris, le rat). REM. L’indication du sexe de l’être animé désigné doit alors être donnée par le contexte. Ex. : une gazelle mâle (Apollinaire).
2 Dont la forme ne varie pas selon le genre. Adjectif, pronom épicène. Les pronoms Je, tu, nous, les substantifs enfant, secrétaire sont épicènes. (On dit aussi qu’ils ont double genre, ou un genre commun).

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)