Michel de Montaigne

Nostre parler a ses foiblesses et ses deffaults, comme tout le reste. La pluspart des occasions des troubles du monde sont grammairiennes (Les Essais, II, 12).

Autres brèves

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)