Média(s)

Un média, des médias : le vocable est francisé comment le montrent le Trésor de la langue française mais aussi le Dictionnaire de l’Académie française.

Question-Réponse

Comment écrit-on « média(s) » au pluriel ?

Parmi ceux qui, confondant amour et étouffement, asphyxieraient volontiers la langue française en la noyant dans le formol avec lequel ils se gargarisent généralement, il en est qui vont jusqu’à estimer qu’il faut dire et écrire : « un medium, des media » (sans accent : c’est du latin garanti sur facture de marbre d’époque taillé au burin).

Malheureusement pour eux (et heureusement pour le fonctionnement normal de la langue), on a francisé : le médium voit l’accent (aigu) davantage mis sur ses relations avec le gourou que sur celles qu’il entretient avec les journalistes. On parle donc des médias (francisé) et d’un média au singulier (francisé lui aussi).

Vous pouvez donc écrire les médias en toute sérénité. (Ceux qui tiennent à la latinitas devraient écrire media sans accent et en italique comme il sied à un vocable étranger [1].) On leur rappellera à l’occasion que mass-media (médias de masse) est un terme... anglo-américain à l’origine (et qu’on peut donc le priver d’accent tout en le marquant par l’italique).

Dans les dictionnaires

Le Trésor de la langue française informatisé mentionne explicitement les graphies un média, des médias :
http://www.cnrtl.fr/definition/média.

L’Académie française elle-même (9e édition du Dictionnaire) considère logiquement qu’un média est un moyen de communication et qu’il y a des médias. Par extension d’ailleurs, on a dépassé la distinction entre supports (presse écrite, elle-même subdivisée entre quotidiens et magazines ; radio ; télévision ; Internet aujourd’hui) pour appliquer le terme à un titre particulier (France Soir, Le Monde, RTL, Rue89, Mediapart), quitte à distinguer, pour certains titres, la version « papier » de la version « électronique ».

Article « média » du Dictionnaire de l’Académie française :
http://www.cnrtl.fr/definition/academie9/média.

Notes

[1Dans le même ordre d’idée, qui aurait le ridicule d’écrire, sans accent et en italique : « un geranium, des gerania » ?

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)