Maurice Grevisse

Le temps est passé des grammairiens dogmatiques qui décrétaient : on doit dire..., et croyaient pouvoir tracer, au nom de la logique, le « lieu » de la correction du langage. L’esprit de géométrie n’a pas grand-chose à faire dans l’étude des phénomènes linguistiques. (Avant-propos du Bon Usage [1936-1949].)

Autres brèves

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)