La secrétaire d’État à la francophonie pratique l’humour de la langue

Depuis avril 2014, Annick Girardin est secrétaire d’État au Développement et à la Francophonie [1]. À l’occasion de la semaine de la francophonie, elle a adressé un courrier au monde du travail volontairement truffé d’anglicisme, superbe belle preuve d’humour de la langue !

« Ne m’en veux pas si je suis un peu cash. Je voulais partager avec toi mon sentiment vis-à-vis du french speaking au sein des entreprises et administrations françaises. [...] Soyons clairs, je n’ai rien contre le fait de drafter des to-do list, de benchmarker sans retenue, d’établir des process par confcall et de forwarder le tout avec entrain, mais j’ai un vrai feeling : cette langue française est une chance, un atout qui mérite d’être exploité. [...] A l’occasion de notre annual-review, la journée internationale de la francophonie, je tenais à ce vous soyez totalement aware de la situation. En attendant vos feedbacks ASAP pour brainstormer avec vous ! »

PDF - 102.4 ko
Lettre d’Annick Girardin au monde du travail (17 mars 2015)

Notes

[1Plus précisément : secrétaire d’État au Développement et à la Francophonie, auprès du ministre des Affaires étrangères et du Développement international.

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)