Jumeaux (« deux jumeaux » : un pléonasme ?)

Deux jumeaux : un pléonasme ? Non en fait, car jumeau désigne plusieurs enfants nés du même accouchement. Par défaut (et le plus souvent), c’est deux, mais on peut employer l’expression trois jumeaux pour désigner des triplés.

Question-Réponse

Deux jumeaux... pléonasme ? La consultation de dictionnaires semble autoriser cette formulation. Par contre, de très nombreuses personnes parlent de pléonasme...

Jumeau, dit l’Académie :

« Se dit de deux ou plusieurs enfants qui sont nés du même accouchement. Deux frères jumeaux. C’est sa sœur jumelle. [Nom]. Elle accoucha de deux jumeaux, de trois jumeaux. »

Le Trésor de la langue française informatisé indique que l’emploi est plus rare au-delà de deux, mais qu’il existe néanmoins (même si des vocables spécialisés existent : triplés, quatruplés, quintuplés, sextuplés...).

Autrement dit, si deux peut paraître superfétatoire, il n’est pas condamnable dans l’absolu. Il peut même être nécessaire selon l’emploi : C’étaient deux vrais (faux) jumeaux.

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)