Féminisation

Les femmes ont conquis, dans le domaine de la politique, de l’administration, de l’industrie, du commerce, du sport, ailleurs encore, des positions, des situations qu’il faut bien, logiquement, désigner en féminisant les noms masculins qui y correspondent. Maurice GREVISSE, Problèmes de langage (1961)

Les articles RSS

Les sites Web (2)

Citation Flux RSS

  • Ferdinand Brunot

    L’idée que la langue est fixée reste debout, dans sa fausseté séculaire. [...] Partout des barricades de toile d’araignée ferment les avenues où l’usage s’avance, souverain et irrésistible. Au lieu d’une loi de vie, d’un code souple, adapté, à jour, on réimprime une ordonnance de police, toute pleine de prohibitions, de restrictions, de chicanes, sur laquelle veillent quelques commissaires de bonne volonté qui croient sauver la « tradition nationale ».
    (Introduction à la Pensée et la Langue, 1922)

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)