École (hypothèse d’—, cas d’—)

Que signifient « hypothèse d’école, cas d’école » ?

Question-Réponse

Je ne comprends pas les expressions avec école comme « cas d’école », « hypothèse d’école ». Est-ce une règle générale ? Merci de me préciser au passage le sens des expressions cas d’école et hypothèse d’école.

Les expressions avec école renvoient :

  • à une période de formation (à l’école au sens large, Université comprise) ;
  • au fait que l’école (toujours au sens large) est, traditionnellement et dans l’esprit du public, un endroit où l’on apprend et l’on travaille sur la théorie, mais aussi où l’on recherche et l’on expérimente.

Chaque expression, dans ce champ, conserve sa logique propre. Frais émoulu de l’école (de l’Université) renvoie à quelqu’un juste sorti du moule, sans expérience réelle.

L’hypothèse d’école est une hypothèse comme on pourrait en faire à l’école (ou à l’université) pour une démonstration : « Supposons-que... alors... ».

Dire qu’on présente quelque chose comme une hypothèse d’école, c’est ne pas s’engager, comme si on formulait une hypothèse de travail dans une recherche scientifique, à la manière du chercheur qui suit une piste de travail à partir d’une hypothèse, sans savoir si elle débouchera ou non.

En somme, quand on dit :
Hypothèse d’école : si on commençait par évaluer l’efficacité de...,
on ne dit pas : « Je propose de commencer l’efficacité de...,
mais bien : « Étudions ensemble ce que donne l’hypothèse [que j’ai] formulée — qui ne m’engage pas, mais que je propose comme piste de travail collectif.

Le cas d’école correspond à une situation qui aurait pu faire l’objet d’une étude de cas dans une école : un cas suffisamment intéressant au plan théorique ou pratique pour y faire travailler des étudiants. L’école en question est davantage une école d’ingénieurs ou de commerce (ou une université) qu’une école primaire.

Qu’il soit positif (la réussite d’une opération particulièrement complexe ou risquée) ou négatif (un échec retentissant), le « cas d’école » est employé pour mettre en valeur (positive ou négative) le dossier, en signalant qu’il aurait pu être étudié dans les (grandes) écoles... ou qu’il le sera :

L’affaire Bernard Madoff est un cas d’école, à la fois en matière d’escroquerie fondée sur le panurgisme et de faillite de la tutelle.

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)