Daniel Péchoin

Mesuré à l’aune de la « correction », le français n’est à tout prendre
qu’une immense faute de latin. (Avant-propos du
Dictionnaire des difficultés du français, éd. Larousse).

Autres brèves

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)