Bibliographie sommaire et sélective

Une bibliographie peut être immense... Mais tel n’est pas le but de cette rubrique. Elle présente donc une sélection parfaitement arbitraire... et ne saurait en aucune manière prétendre à l’exhaustivité.

Vous pouvez également accéder à la sitographie.


Le titre d’un ouvrage sous forme d’hyperlien renvoie à une notice plus détaillée.

 Pour tout le monde

Peu de place, budget limité, besoin du minimum ? www.langue-fr.net S’il ne faut qu’un ouvrage, alors ce sera un dictionnaire courant, qu’on consulte moins pour la définition Il vous donnera d’ailleurs les conjugaisons, et éventuellement quelques éléments complémentaires. N’excluez d’ailleurs pas une version sur cédérom.

  • Dictionnaire Hachette, édition 2004, préface d’Henriette Walter, Hachette Livres, Paris, 2003, 1858 pages, ISBN 2-01-28-0534-5. Cet usuel, au prix intéressant, ne sépare pas les noms communs des noms propres (qu’il distingue par la couleur des entrées). Parmi les dictionnaires courants, il est le seul à signaler — en variante le plus souvent — les graphies proposées par les rectifications de 1990 qu’il reprend dans une annexe en fin de volume. Tableaux de conjugaison en fin de volume également.
  • Nouveau Petit Robert (le), dictionnaire alphabétique et analogique de la langue française, texte remanié et amplifié sous la direction de Josette Rey-Debove et Alain Rey, Dictionnaires Le Robert, Paris, 1993-1998, 2556 pages, ISBN 2-85036-506-8. Le Petit Robert est devenu un dictionnaire de référence. Il donne l’étymologie des mots. En fin de volume, tableaux de conjugaisons et règles d’accord du participe passé. Également décliné sur cédérom.
  • Petit Larousse 2003 (le), éd. Larousse, 2002, 1818 pages, ISBN 2-03-530203-X. Le classique des familles. En début de volume, tableaux de conjugaisons, accord du participe, pluriel des noms. Également décliné sur cédérom.

 Les incontournables de l’amateur

Ces ouvrages ne seront pas mentionnés dans les sections suivantes de cette page. On voudra bien considérer que le Bon Usage de Grevisse et Goosse comme le Traité de la ponctuation française de Drillon doivent figurer dans les usuels à portée de main de tous ceux pour lesquels le français écrit est une préoccupation constante, notamment dans un cadre professionnel.

  • Bon Usage (le), GREVISSE (Maurice) et GOOSSE (André), 13e éd., 1993]
  • Dictionnaire historique de la langue française sous la direction d’Alain Rey, REY (Alain), TOMI (Marianne), HORÉ (Tristan), TANET Chantal, édition enrichie par Alain Rey et Tristan Hordé, Dictionnaires Le Robert, Paris, 1992-1998, 3 tomes, 4304 p., ISBN 2-085036-532-7.
  • Dictionnaire historique de l’orthographe française, sous la direction de Nina Catach, Larousse, collection « Trésors du français », Paris, 1995, 1358 pages, ISBN 2-03-340330-0.
  • Traité de la ponctuation française, DRILLON (Jacques), Gallimard, collection « tel », 1991, 488 pages, ISBN 2-07-072198-1. Un indispensable — qui se lit comme un roman — pour qui veut s’initier aux finesse de la ponctuation, à ses exigences aussi, pour une plus grande clarté de l’expression, mais également pour la beauté du style.

 Pour ceux qui sont amenés à rédiger fréquemment

Vous n’êtes pas professionnel de l’écriture, mais vous êtes amené/e à rédiger régulièrement des lettres, des rapports, des projets [1] ? Il y a les ressources en ligne, mais il est aussi pratique d’avoir quelques usuels « sous la main », en plus d’un dictionnaire courant (de préférence ayant moins dix ans).

En priorité un dictionnaire des difficultés

C’est là que sont utiles les ouvrages traitant des pièges et difficultés de la langue. Vérification orthographique, constructions avec certains mots, choix des expressions et des tournures, vous y trouverez un appui solide avec, naturellement, des annexes sur la conjugaison et les questions d’accord.

Rançon de l’exercice, ils penchent du côté puriste. Mais ils sont là pour vous sécuriser. En voici une sélection. Ce n’est pas nécessairement l’un ou l’autre qu’il vous faut. J’ai sous la main le Girodet et le Jouette.

  • Dictionnaire Bordas des pièges et difficultés du français,
    GIRODET (Jean), Bordas, collection « les référents », Paris, 1981-2004, 896 p., ISBN 2-04-729949-7. Pour qui est soucieux de la norme, un ouvrage utile et bien conçu, qui ne condamne ni ne met en garde sans proposer de solution alternative. Un des meilleurs de cette catégorie.
  • Dictionnaire des difficultés du français, COLIN (Jean-Paul), éd. Le Robert, collection « les usuels », 1993, 624 pages, ISBN 2-85036-459-2. Très ouvert aux évolutions du lexique, cet ouvrage, qui veut le plus souvent expliquer sans imposer, ambitionne d’être « en prise directe sur notre époque langagière ».
  • Dictionnaire des difficultés du français, PÉCHOIN (Daniel) et DAUPHIN (Bernard), Larousse, 1998-2001, 660 pages, ISBN 2-03-532056-9. Successeur du célèbre « Thomas », ce dictionnaire, dont l’un des rédacteurs principaux fut chef correcteur des éditions Larousse, présente la norme sans être péremptoire et tient compte des situations de communication.
  • Dictionnaire d’orthographe et d’expression écrite, JOUETTE (André), éd. Le Robert, 6e édition , 1993, 776 pages, ISBN 2-7441-2655-1. Un dictionnaire orthographique auquel s’ajoutent des tableaux sur des questions de grammaire, de vocabulaire, mais aussi tout autres (orthotypographie, correspondance...)
  • Nouveau Dictionnaire des difficultés du français moderne, HANSE (Joseph), DeBoeck–Duculot, Louvain-la-Neuve (Belgique), 3e édition (1994) établie d’après les notes de l’auteur avec la collaboration scientifique de Daniel Blampain, avant-propos à la 3e édition de Ghislaine Hanse et Daniel Blampain, 984 p., ISBN 2-8011-1089-2. Précieux Hanse qui tient à la correction de la langue, mais sait en apprivoiser les niveaux et registres et qui mériterait d’être lu pour son excellent article sur le participe passé !

Conjugaison

  • Un usuel de conjugaison du type Bescherelle, Robert & Nathan, Toute la conjugaison (collection « les dicos d’or », Albin Michel/Magnard)... en vous limitant à la conjugaison. Mais vous pouvez aussi vous contenter des aides en ligne.

Orthotypographie

Si vous devez rédiger des textes longs (projets, mémoires, rapports), n’oubliez pas que l’orthotypographie a ses règles :

  • Lexique des règles typographiques en usage à l’Imprimerie nationale, Imprimerie nationale, Paris, 1990, 198 pages, ISBN 2-11-081075-0.
    L’incontournable, même si l’index, trop sommaire, ne permet pas toujours de trouver ce que l’on cherche sans feuilleter l’ouvrage.
  • Manuel de typographie française élémentaire, PERROUSSEAUX (Yves), Atelier Perrousseaux éd., 8e éd., 1995-2005, ISBN 2-911220-00-5.
  • Orthotypographie, LACROUX (Jean-Pierre), édition posthume :
    • La part de l’ange, juin 2007 (impression sur demande possible) ;)
    • sous le titre Orthotypo — Orthographe et Typographie françaises, dictionnaire raisonné, éd. Quintette, 2008, ISBN 978-2-86850-147-9 (Cette version ne comprend pas les échanges sur listes de discussion ou forums auxquels a participé Jean-Pierre Lacroux).
  • Ramat de la typographie, RAMAT (Aurel), édité par l’auteur, 8e édition, 2005, 224 pages, ISBN 2-922366-03-0. Des éditions récentes sont accessibles au Canada (ou à partir du Canada) : voir www.ramat.ca. Même si les règles de cet ouvrage « s’appliquent d’abord au Canada et au Québec [et peuvent se révéler] différentes en Europe », on pourra en faire son miel. Le Ramat de la typographie s’adresse en effet « à toutes les personnes qui doivent rédiger un texte en français sur un ordinateur ». On appréciera l’index particulièrement détaillé qui rend l’ouvrage — et de beaucoup — plus aisé à consulter par le non-initié que le Lexique de l’I.N.

Ponctuation

  • Traité de la ponctuation française, DRILLON (Jacques), Gallimard (collection Tel). À 15 euros environ, une petite merveille qui vous rappelle l’histoire de la typographie puis, dans une seconde partie, signe par signe, évoque leurs emplois en les détaillant et en les illustrant d’exemples littéraires. Le seul chapitre sur l’emploi du point-virgule justifie l’achat (modeste).

Voir aussi la sitographie.

Notes

[1Mais même un professionnel de l’écriture à l’orthographe sûre a suffisamment de sagesse pour assurer ses arrières en cas de doute — et il y a toujours un moment de doute.

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)