Afférent (y)

« Afférent » est un adjectif (qui s’accorde avec le nom dont il dépend), avec un complément introduit par « à » (« afférent à... » ou « y afférent »).

Question-Réponse

Est-il correct d’utiliser le mot afférent avec y (ex. : le procédé y afférent) ? Afférent est-il alors invariable ?

Afférent est un adjectif qui s’accorde : la mesure afférente, les mesures afférentes. Son sens est « qui touche à, qui est relatif à » (racines latines ad = à et ferre = porter). La 9e édition du Dictionnaire de l’Académie française précise :

XIIIe siècle, afferant. Participe présent de l’ancien français afférir, « convenir, appartenir », du latin populaire *afferire, en latin classique afferre, « apporter ».

Afférent se construit avec un complément de l’adjectif introduit par à : les formalités afférentes à l’inscription d’une société au registre du commerce. Si ce complément a été précisé auparavant dans le texte, il peut être remplacé par le pronom y (= à cela) : les formalités y afférentes.

Les mesures y afférentes sont les mesures « afférentes à cela » (le sujet dont on a parlé : de la sécurisation d’une zone à des mesures sanitaires ou au règles de traitement d’un dossier).
Si l’on n’a pas de précisions : les procédures afférentes, les mécanismes afférents à l’application du règlement sur...
Si l’on a évoque le règlement en question et son application, on peut dire : les procédures y afférentes, les mécanismes y afférents.

Il n’y a pas de verbe °afférer (il exista un verbe afferrir en ancien français), donc on n’a jamais °(y) afférant qui est une graphie fautive.

Afférent dans :

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)