Langue-fr.net

Sélection Sélection

Au hasard hasard

Derniers articles RSS

  • Accorder (ou pas) le participe passé suivi d’un infinitif

    Le participe passé suivi d’un infinitif est un cas particulier. Que le complément d’objet direct précède le participe ne suffit pas : il faut analyser le rôle réel de ce complément par rapport à l’infinitif. Quelques exemples éclaireront le propos... en n’oubliant pas que cette « sous-règle » possède évidemment ses exceptions.

  • Embaumer la langue ? [R]

    À trop vouloir préserver la langue d’une prétendue corruption... on risque de la tuer en l’embaumant.

  • Lisible [R]

    Il paraît aujourd’hui qu’une politique, un programme, un projet, des orientations, une mesure même doivent être « lisibles ».

  • De pierre ou en pierre ?

    La construction du complément de nom, lorsqu’il indique la matière, peut donner lieu à des hésitations. Faut-il dire et écrire une maison de pierre ou une maison en pierre. En fait, les deux sont possibles... à quelques nuances près.

  • Ce / se

    Hésitation entre CE et SE dans « C’est [CE/SE] que tu sais ».

  • Quel est le mot qui... ?

    Un article à l’envers : la définition d’abord et le mot qu’on cherche après.

Citation Flux RSS

  • Henriette Walter

    Le français suscite, de la part des Français, les jugements les plus contradictoires : tantôt on le donne en exemple pour ce qu’il a été, tantôt on lui met le bonnet d’âne pour ce qu’il est. Avec beaucoup de passion, on l’encense, on le corrige, on le plaint, on le réprimande. On oublie de le regarder vivre. (le Français dans tous les sens, préambule)

@langue_fr Twitter

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)