Langue-fr.net
« Par amour de la langue française, au service de tous ses usagers »

À la une

Derniers articles

  • Embaumer la langue ? [R]

    8 mars

    À trop vouloir préserver la langue d’une prétendue corruption... on risque de la tuer en l’embaumant.

  • Lisible [R]

    8 mars

    Il paraît aujourd’hui qu’une politique, un programme, un projet, des orientations, une mesure même doivent être « lisibles ».

  • Laisser : accord du participe passé laissé

    8 décembre 2013

    Dans le cas du participe laissé, la règle générale s’applique... mais pose un problème tout à fait particulier lorsqu’il est suivi de l’infinitif.

  • Devoir : dût-il, dût-elle, dussent-ils, dussent-elles...

    18 novembre 2013

    Dût-il, dût-elle est l’équivalent de devrait-ll, devrait-elle dans des tournures concessives : il était déterminé à boucler ce dossier avant la fin de la semaine, dût-il travailler quinze heures par jour.

  • Accord de l’adjectif : ils veulent devenir riches (ou) riche ?

    16 novembre 2013

    Ils veulent devenir... riches, comme on dirait : elle veut devenir grande. Au-delà de la réponse rapide, cet article invite à creuser (un peu) la question.

  • De pierre ou en pierre ?

    14 novembre 2013

    La construction du complément de nom, lorsqu’il indique la matière, peut donner lieu à des hésitations. Faut-il dire et écrire une maison de pierre ou une maison en pierre. En fait, les deux sont possibles... à quelques nuances près.

  • Ce / se

    9 novembre 2013

    Hésitation entre CE et SE dans « C’est [CE/SE] que tu sais ».

  • Quel est le mot qui... ?

    8 novembre 2013

    Un article à l’envers : la définition d’abord et le mot qu’on cherche après.

  • Poids, pois, poix ou l’étymologie en forme de... pensum

    4 novembre 2013

    Petit retour sur l’étymologie de « pois, poix, poids » qui, jusqu’à la fin du Moyen Âge partageaient la graphie « pois ». (Eh non ! le D de « poids » ne vient pas du latin « pondus », ce qui n’est pas une raison pour l’oublier.)

  • Pécuniaire

    3 novembre 2013

    L’adjectif pécuniaire s’écrit avec cette orthographe ( iaire) dans cette même forme au masculin et au féminin. °Pécunier, °pécunière sont des formes inexistantes et donc fautives.

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 290

Citation

  • Bernard Cerquiglini

    Pleine de cédilles et de fureur, l’histoire de l’orthographe française est avant tout une bataille des idées. Si la graphie est bien une représentation, elle transcrit moins des sons qu’une image de la langue, une conception de l’écriture, une théorie du signe. La querelle lui est donc constitutive, qui met en jeu l’oral et l’écrit, l’usage et la raison, la mémoire et l’oubli. (la Genèse de l’orthographe française (XIIe-XVIIe siècles))

0 | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | ... | 34

@langue_fr

Contact | | Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Langue-fr.net (Langue française)
Directeur de publication : Luc Bentz